Les terrains d’aventure

Depuis 2022, l’association Des camps sur la comète contribue à la réémergence des terrains d’aventure en France à travers une expérimentation se déroulant pendant les vacances de printemps dans le Bois des Anémones de Saint-Etienne-du-Rouvray. Nous participons également aux travaux et à la dynamique du réseau national des terrains d’aventure.

Construction cabane terrain aventure
Parcours aérien terrain aventure
Feu terrain aventure

Qu’est-ce qu’un terrain d’aventure ?

Un terrain d’aventure est un espace de jeu et de libre activité des enfants et des jeunes. Implanté en milieu urbain, au plus près de la vie quotidienne, c’est aussi un espace socio-éducatif permettant la rencontre et la socialisation.
Les principes de la philosophie originelle des terrains d’aventure résident dans le libre accès à l’espace, à sa gratuité et dans le fait que les activités ne soient pas conditionnées à un programme mais naissent en fonction des envies et des idées des personnes présentes. Cela se traduit par une libre circulation des enfants et des jeunes pendant les horaires d’ouverture du terrain d‘aventure, sans inscription préalable et sans coût d’entrée.
Bricolage terrain aventure
Balancoire terrain aventure
Cabane terrain aventure

Le bricolage et la construction occupent une place importante sur les terrains d’aventure puisque des matériaux de récupération et des outils sont à la disposition des personnes qui fréquentent le terrain.

Les enfants et les jeunes peuvent ainsi laisser libre court à leur imagination et à leur désir d’agir, de construire, de transformer le milieu. L’équipe d’animation présente est garante du cadre instauré sur le terrain. Elle accompagne les enfants et les jeunes dans la réalisation de leurs projets mais n’est pas dans une posture d’animation dirigée.

Notre terrain d’aventure dans le Bois des Anémones de Saint-Etienne-du-Rouvray

Situé au cœur de Saint-Étienne-du-Rouvray et au croisement des différents quartiers de la commune, le Bois des Anémones est un espace vert de 4,5  hectares, en pleine veille, mais peu investi par la population durant l’année. L’équipe d’animation Des camps sur la comète y organise un terrain d’aventure éphémère chaque année pendant les vacances de printemps.

Se côtoient sur le terrain d’aventure des enfants et des jeunes des quartiers alentours venant en autonomie, des familles et des groupes constitués d’enfants ou de jeunes qui fréquentent les centres de loisirs et les centres sociaux. Tous les acteurs éducatifs du territoire sont invités à contribuer à la vie et l’organisation d’évènements sur le terrain d’aventure.

LE PROJET EN QUELQUES CHIFFRES :

➡️ 11 jours d’ouverture au public du 11 au 21 avril 2022 (vacances de printemps)
➡️ 11 jours d’ouverture au public du 17 au 27 avril 2023 (vacances de printemps)
              ● une journée de formation et de découverte pour les animateurs et animatrices du territoire
              ● deux soirées contes organisées sur le terrain d’aventure
              ● un repas partagé coorganisé sur le terrain avec un centre social et une association de quartier
              ● l’animation d’un atelier de présentation de notre terrain à Caen sur l’invitation du SDJES Calvados

Le terrain d’aventure revient pendant les vacances de printemps 2024, informations à venir !

Un rapide historique sur les terrains d’aventure

Les terrains d’aventure apparaissent en 1943 au Danemark. Ils constituent, à l’origine, une solution éducative temporaire à une situation de crise. Occupant les terrains vagues des villes européennes bombardées, les junk playgrounds représentent pour la société d’après-guerre, un moyen de prendre en charge la jeunesse « déboussolée ». Les terrains d’aventure permettent alors d’occuper à la fois un vide social – en mobilisant la pédagogie du jeu comme un instrument pour intervenir sur les comportements des enfants – et un vide spatial – en répondant à l’urgence de reconstruire sur les ruines urbaines.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les adventure playgrounds connaissent un essor remarquable en Grande-Bretagne. À partir des années 1960, des terrains sont créés en Suisse, en Allemagne, au Pays de Galles et en Belgique. Ils apparaissent en France dans les années 1970, sous le nom de « terrain d’aventure » ou « terrain pour l’aventure » avant de disparaitre du paysage hexagonal dans les années 1990 en raison de logiques sécuritaires et de la densification des espaces urbains.
Les expériences menées par les CEMEA en Pays-de-la-Loire depuis 2018 ont contribué au ré-essaimage des terrains d’aventure en France.
Pour aller plus loin :